Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

1 août 2020 6 01 /08 /août /2020 16:35

 

 

      1. « De toutes les façons, je n’ai rien à me reprocher. »

C'est la déclaration de celui qui s’ignore parce qu’il est aveuglé par son orgueil, ou parce qu’il se ment à lui-même. « Si nous disons : nous n'avons pas péché, nous nous abusons et la vérité n'est pas en nous. Si nous confessons nos péchés, il est assez fidèle et juste pour remettre nos péchés et nous purifier de toute injustice » (1 Jean 1, 8-9)

 

     2. « La confession est humiliante et aliénante. »

Jamais la confession ne sera une répression qui aliène la personne. Au contraire, elle est un acte libre de l'homme qui s’ouvre sur une profonde et joyeuse libération. La confession n'entretient pas le sens de la faute, mais elle l’efface. Elle dissout le mal commis et rend la grâce du pardon, de la paix, et la sérénité à celui qui l'a perdue.

 

     3. « Je n'ai pas envie de me confesser, cela ne me dit rien. »

Il faut distinguer entre le « besoin » et « l’envie » de se confesser : plus le besoin est grand, moins il y a d'envie de se confesser ! Mais celui qui s'aime vraiment dépasse la honte de son péché parce qu’il ne veut plus porter ses fautes derrière lui, comme le cafard traîne son tas de saletés ! Allez, courage ! et faisons-nous violence pour marcher à la rencontre du pardon de Dieu.

 

     4. « Je me confesse directement avec Dieu, le prêtre ne me sert à rien. »

Voilà une objection classique, qui indique une profonde méconnaissance de la psychologie humaine. En effet pour connaître la réalité qui nous entoure, nous devons passer par des signes. De même, pour « comprendre » que Dieu nous a réellement pardonné, nous avons besoin d’un signe sacré : le sacrement de la réconciliation où le prêtre est instrument visible du pardon de Dieu. Ce n'est donc pas lui, en tant qu’homme, qui efface les péchés, mais Dieu qui offre sa réconciliation par le prêtre. D’ailleurs, si le Seigneur a institué ce sacrement, c’est que nous en avons besoin !

 

L'article complet à ne pas manquer : ICI !

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires