Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

12 janvier 2022 3 12 /01 /janvier /2022 18:23

 

En 1963, son roman Les Briques raconte les derniers jours de la "révolution hongroise".

Selon certaines sources, Batori participa, à Budapest, à un groupe d'écrivains d'avant-garde. Il subit l'écrasement de la révolution de 1956. Il se réfugie alors à Paris. Il fréquente les milieux d'intellectuels émigrés des pays de l'Est et publie, en 1963, Les Briques, roman des derniers jours de la révolution. Ce roman aura un retentissement important.

Après avoir publié dans les revues de l’émigration hongroise et fait traduire certains de ses romans en français, il écrit dans cette langue la suite de son œuvre, pour laquelle il reçoit en 1965 le Grand Prix catholique de littérature. Peu après cette époque, il fut engagé pour seconder le P. Christian de Chergé, qui devint célèbre plus tard, à la direction d'un collège-lycée parisien, où il resta quelques années. Son milieu d'émigration fut celui du catholicisme romain.

De son oeuvre, nous n'avons trouvé que des romans. Initialement, il écrivait en hongrois et était ensuite traduit en français. Plus tard, il écrivit directement en français. Plusieurs de ses romans furent traduits en anglais, espagnol et néerlandais. 

Les Briques est recensé parmi les 25 ouvrages mondiaux recommandés dans Le Nouvel Observateur du 23 mars 1984.

D'après un article lu ICI.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires