Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

2 septembre 2006 6 02 /09 /septembre /2006 06:29

Un professeur a défié ses étudiants avec cette question : Dieu a t il créé tout ce qui existe ?

             Un étudiant a bravement répondu, oui, Il l'a fait!

 Le professeur a dit, Dieu a tout créé?

             Oui, monsieur, a répliqué l'étudiant.

 Le professeur a répondu, « si Dieu a tout créé, Il a donc aussi créé le mal puisque le mal existe et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais. »

             L'étudiant était silencieux devant une telle réponse.

 Le professeur était tout à fait heureux de lui-même et il se vantait aux étudiants qu'il avait prouvé encore une fois que la foi était un mythe.

      Un autre étudiant a levé sa main et a dit : «Puis-je vous poser une question professeur?»

 Bien sûr, a répondu le professeur

             L'étudiant a répliqué, « Professeur, le froid existe-t-il? »

 « Quel genre de question est-ce, cela ? Bien sûr qu'il existe. Vous n'avez jamais eu froid ? » a répliqué le professeur.

             Le jeune homme a répondu,

 « En fait monsieur, le froid n'existe pas. Selon la loi de physique, ce que nous considérons le froid, est en réalité l'absence de chaleur. Tout individu ou tout objet possède ou transmet de l'énergie. La chaleur est produite par un corps ou par une matière qui transmet de l'énergie. Le zéro Absolu ( -460°F ) est l'absence totale de chaleur ; toute la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température. Le Froid n'existe pas.  Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n'avons aucune chaleur.

             L'étudiant a continué. « Professeur, l'obscurité existe-t-elle? »

 Le professeur a répondu, « Bien sûr qu'elle existe ! » L'étudiant a répondu, "Vous avez encore tort Monsieur, l'obscurité n'existe pas non plus. L'obscurité est en réalité l'absence de lumière. Nous pouvons étudier la Lumière, mais pas l'obscurité. En fait, nous pouvons utiliser le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs et étudier les diverses longueurs d'onde de chaque couleur. Vous ne pouvez pas mesurer l'obscurité. Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d'obscurité et l'illuminer. Comment pouvez-vous savoir l'espace qu'occupe l'obscurité ? Vous mesurez la quantité de lumière présente. N'est-ce pas vrai ?  L'obscurité est un terme utilisé par l'homme pour décrire ce qui arrive quand il n'y a pas de lumière. »

             Finalement, le jeune homme a demandé au professeur « Monsieur, le mal existe-t-il? »

 Maintenant incertain, le professeur a répondu, « Bien sûr comme je l'ai déjà dit. Nous le voyons chaque jour. C'est dans les exemples quotidiens de l'inhumanité de l'homme envers l'homme. C'est dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde. Ces manifestations ne sont rien d'autre que du mal ! »

             L'étudiant a répondu, « le Mal n'existe pas Monsieur, ou au moins il n'existe pas de lui-même. Le Mal est simplement l'absence de Dieu.  Il est comme l'obscurité et le froid, un mot que l'homme a créé pour décrire l'absence de Dieu. Dieu n'a pas créé le mal. Le Mal n'est pas comme la foi, ou l'amour qui existe tout comme la lumière et la chaleur. Le Mal est le résultat de ce qui arrive quand l'homme n'a pas l'amour de Dieu dans son coeur. Il est comme le froid qui vient quand il n'y a aucune chaleur ou l'obscurité qui vient quand il n'y a aucune lumière. »

 Le professeur s'est assis.

             (Le nom du jeune homme? Albert Einstein...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Bravo pour avoir mis ce texte sur internet.<br /> Tant de souffrances et de malheurs viennent de l'oubli de Dieu! <br /> Comme l'observait Benoit XVI dans son encyclique Deus Caritas est: "Souvent, c\\\'est précisément l'absence de Dieu qui est la racine la plus profonde de la souffrance."<br /> Merci d\\\'annoncer le Christ à temps et contretemps.<br /> Comme le soulignait Paul: "La véritable libération, c'est s'ouvrir à l'amour du Christ. En lui, et lui seul, nous sommes libérés de toute aliénation et de tous égarements, de la soumission au pouvoir du péché et de la mort."<br /> La tâche des éducateurs ne consiste-t-elle pas à apprendre aux enfants et aux jeunes à être libres? et pour celà à s\\\'breuver à la source de la liberté: le Christ rédempteur?<br /> Patrick
Répondre