Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 10:05

Tout marche chez eux à l’économie. Le café de madame ressemble étonnamment à de l’eau de vaisselle ; la "mesurette" qu’elle emploie permet juste de noircir un peu d’eau chaude ; que voulez-vous, on marche à l’économie !
Monsieur, de son côté, essaie de se rattraper sur le petit coup de gnôle, élixir de longue vie, qui doit normalement terminer tout repas. Hélas ! il ajoute dans son alambic quantité de rognures qui donnent de la couleur, mais tuent le parfum. Que voulez-vous, il marche à l’économie !

Et avec Dieu ? Si la présence à la messe ne dépasse guère les fêtes carillonnées, si les prières sont rares, réservées uniquement aux moments douloureux de la vie, là encore, on marche à l’économie. Comment partager le temps libre, si rare, entre chasse, pêche, promenades, télévision ou messe ? Où sont les priorités ?
Et si Dieu en faisait autant ? Heureusement, rien ne peut le bloquer, pas même nos négligences ou nos indifférences. Il continue coûte que coûte à nous tendre la main. Il veut nous attirer dans son paradis où, finalement, seuls entreront ceux qui l’auront choisi. Incroyable, mais vrai !

reçu de www.serviam.fr qui propose un "Carême en ligne" ...

Partager cet article
Repost0

commentaires