Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 09:43

      la suite de cet article ...

...  Dans le même ouvrage, nous avons retenu ces passages qui devraient nous inspirer aujourd’hui :

 « Le christianisme compte autant d’apôtres que de fidèles. La prédication se répand toute seule presque partout, par le biais d’inconnus, sans mission instituée. Les germes de la foi se répandent par les libres mouvements des volontés individuelles. ».

 « L’action missionnaire, sans mandat particulier, par le seul dynamisme de la foi baptismale, part habituellement des chrétiens pris dans le rang. Nous rencontrons des prêtres, mais les laïcs sont le plus grand nombre. Le christianisme fait tache d’huile, il se répand dans le réseau de la famille, du travail, des fréquentations. Prédications modeste, qui « ne se faisant pas au grand jour, publiquement sur les places et sur les marchés, mais sans bruit, à l’oreille, par des paroles échangées, à voix basse, à l’ombre du foyer domestique. ». Rien de plus juste que l’expression de « contagion » employée par Tacite et Pline pour caractériser la nouvelle religion et sa propagande, de bouche à oreille, d’épouse à mari, d’esclave à maitre et de maître à esclave, de cordonnier à client, dans le secret de l’échoppe. ».

 « Entre le renoncement total et la vie ordinaire, il y avait place pour l’action spontanée de ceux qui, sans sortir de leur milieu, en continuant leur métier ou au cours de voyages dont l’apostolat n’était pas le motif, prêchaient la bonne nouvelle. ».

 Tertullien parle, avec quelque emphase, « de milliers d'hommes de tout sexe, de tout âge, de tout rang ». Il affirme même que « dans chaque ville plus de la moitié des habitants sont chrétiens ». Il ajoute avec superbe que si les chrétiens se retiraient, « les villes seraient vides ». Dès l'année 197, l'auteur de l'Apologétique écrit: « Nous sommes d'hier et déjà nous avons rempli la terre, et tout ce qui est à vous: les villes, les maisons du rapport, les postes fortifiés, les municipes, les bourgades, les camps eux-mêmes, les tribus, les écuries, le palais, le sénat, le forum. Nous ne vous laissons que les temples. ».

A suivre ...

Partager cet article
Repost0

commentaires