Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 20:55

Le culte des Saints connaît dès la fin du Moyen-âge un développement sans précédent  issu de la conjonction de deux mouvements : celui de l’Eglise, qui dans une intention pastorale propose l’exemple des saints comme modèles de vie chrétienne, et celui des fidèles désireux d’invoquer une protection dont l’efficacité a été démontrée par des miracles. Il faut se souvenir que les Saints jouent un rôle essentiel dans la vie quotidienne de nos ancêtres : chaque église est vouée à un Saint particulier dont la fête est célébrée par le village tout entier désireux de lui rendre hommage.

Pour aider les paroissiens à les reconnaître, à partir du XIVe siècle, les peintres et sculpteurs vont représenter chaque saint soit de manière symbolique soit avec un attribut bien à lui, en référence à sa légende. En général, les Saints tiennent en main les instruments de leur martyre et les personnages profanes, les objets qui indiquent leur rang ou leur état, leurs goûts ou leurs passions. Ainsi, aux côtés de l’agneau, le lion ou encore le phénix, figures symboliques de la divinité, des symboles comme les clefs entre les mains de Saint-Pierre ou des attributs comme la croix en sautoir entre les mains de Saint-André vont enrichir l’iconographie.

ST PIERRE.jpg

Saint-Pierre

Les vêtements et accessoires peuvent également renseigner sur l’identité des personnages représentés comme la tiare des papes,  le chapeau des cardinaux et  la crosse des évêques. Saint-Dominique est représenté en dominicain, Saint-François d’Assise en haillons, ou nu et décharné.

D’autres fois encore, c’est une scène complète qui est figurée : Saint-Jean-Baptiste est généralement montré vêtu d’une peau de mouton et regardant les cieux ; Saint-Georges, à cheval, terrasse un dragon ; Saint-Martin, à cheval lui-aussi, partage son manteau ; Saint-Christophe est représenté avec un bâton et l’Enfant Jésus sur ses épaules ; Saint-Nicolas avec la cuve d’où sortent les trois enfants qu’il a sauvés.

Pour vous aider à la reconnaître, voici quelques attributs parmi les plus significatifs :

Agneau : Saint Jean-Baptiste

Aigle : Saint Jean

Ancre : Saint Sylvestre

Balai : Sainte Pétronille qui avait « tenu le ménage » de Saint-Pierre

Bêche : Saint-Fiacre, patron des jardiniers

Bœuf : Saint-Luc

............

vu ICI

Partager cet article
Repost0

commentaires