Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 21:22

 

Serge Abad-Gallardo, ici interrogé, est l'invité des Rencontres de l'Espérance CE JEUDI à Paris.


« La franc-maçonnerie, un chemin incompatible avec la foi chrétienne »hare on facebook
franc maçonnerie franc maçon recadré©P.RAZZO-CIRIC

Serge Abad-Gallardo a été franc-maçon pendant plus de vingt ans avant de rompre et de retrouver la foi catholique. Il raconte son itinéraire dans J’ai frappé à la porte du Temple… (éd. Pierre Téqui). Pour Famille Chrétienne, il lève le voile sur ce monde opaque.

Pourquoi êtes-vous entré en franc-maçonnerie et pourquoi en êtes-vous sorti ?

À un moment donné, je me suis éloigné de la foi, une foi qui n’était pas très fervente. Je suis entré en franc-maçonnerie parce que je cherchais des réponses à des questions existentielles : pourquoi suis-je en vie et en ai-je conscience ? On se pose tous les mêmes questions. La distance dans laquelle je me trouvais par rapport à la foi a facilité mon entrée en franc-maçonnerie.

Ensuite, je suppose que le Seigneur a veillé sur moi. Il y a une douzaine d’années, je suis revenu à la foi catholique par une rencontre. J’aime beaucoup l’épisode de Zachée dans l’Évangile : j’étais petit et un peu misérable, je me prenais pour un initié, mais j’ai compris que cela ne suffisait pas. J’ai cherché. Ce jour-là, j’ai saisi en fait que ce n’est pas moi qui cherchais le Christ, mais que c’était Lui qui venait vers moi.

La suite...    

 On peut commander le livre chez TEQUI.

Partager cet article
Repost0

commentaires