Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 17:51

 

cerveau-f-h-MPI

L’IRM est une technique radiologique qui permet de faire des tranches très fines du cerveau qu’il est ensuite possible de regarder par transparence. Mais au fil de temps, elle s’est affinée et il existe désormais une IRM dite fonctionnelle qui est le cinéma par rapport à la photographie. Conjointement, les images sont descendues au niveau microscopique à tel point que par exemple il est possible de suivre la progression des médicaments ou de la douleur d’une cellule nerveuse aux autres. Ainsi s’établit avec le temps une véritable cartographie du cerveau.

C’est ainsi que tout naturellement il a fallu s’intéresser au cerveau de l’homme par comparaison à celui de la femme (ou inversement). On sait déjà que psychologiquement l’homme est plus tourné vers l’action et la femme vers la réflexion. Les sexes ont des aptitudes différentes, n’en déplaise aux tenants du gender. On s’est vite aperçu que le fonctionnement de l’encéphale était complètement différent d’un homme à une femme.

Le service de neurologie de l’Université de Penssylvanie (Dr Verma Ragini) a comparé le cerveau de 428 hommes à celui de 521 femmes, l’ensemble étant âgé entre 8 et 22 ans. Immédiatement les travaux ont été publiés dans le revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences de décembre 2013. Cela est résumable en peu de mots. Les cerveaux masculins ont une prédominance de connections dans chaque hémisphère alors que les femmes ont une prédominance de connections d’un hémisphère à l’autre.

DANS BIOÉTHIQUE ET SANTÉ / PAR  / LE 6 MARS 2014 

Partager cet article
Repost0

commentaires