Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 00:34
An 1084. Sept hommes bâtissent un petit ermitage au coeur d'une épaisse forêt du massif de la Chartreuse dans les Alpes du Nord. En ce lieu sauvage et retiré, par des vies rudes et austères, débute une inlassable quête de Dieu. Une avalanche, huit incendies, des guerres, des persécutions, une révolution, sont les péripéties des 900 ans d'histoire qui lient ces moines du XIIe siècle à ceux qui vivent aujourd'hui encore derrière les murs du monastère de la Grande Chartreuse. Dans la solitude, le silence et la contemplation, les fils de saint Bruno marchent dans ses pas...

L'histoire de la Grande Chartreuse en BD

Laurent Bidot

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 23:20
Partager cet article
Repost0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 23:17

 

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 23:07
La publicité a perverti le petit écran

Cinéaste français, réalisateur, entre autres, de Le Crime est notre affaire (2008), ancien patron de la Société des réalisateurs de films, Pascal Thomas réagit aux polémiques qui accompagnent la suppression de la publicité sur les chaînes publiques à partir du 5 janvier. :

T "La suppression de la publicité sur les chaînes publiques est inattendue. Je l'imaginais impossible, étant donné la conformité des esprits à la "bien-pensance" publicitaire. Elle est essentielle. A mes yeux, c'est comme si on avait démantelé une filière importante de la drogue. Nombre d'entreprises la jugent indispensable ! La publicité dévore l'entreprise, change son caractère. Regardez ce que sont devenus les journaux, les films, l'édition, le commerce, bref la société en général. Le pire triomphe de la publicité est d'avoir perverti les esprits et surtout imposé la dictature de l'Audimat, au point que chacun pense ne pas pouvoir s'en passer. A écouter les gens qui débattent et qui ont fait leur cirque à l'Assemblée, on a le sentiment que les choses ont toujours été ainsi. Alors que cette forme de financement ou de soutien aux entreprises a moins d'un demi-siècle. En ce qui concerne la télévision, le nombre d'effets pervers a été considérable, allant du formatage, un asservissement de l'œil et de l'esprit, aux formes trop brèves pour entraîner une réflexion. [...]

Vous contestez le talent des gens en place ?

Ils sont responsables de la médiocrité télévisuelle depuis tant d'années ! Là aussi, il faudrait faire table rase. [...] La publicité, on le sait, est en crise. D'abord parce qu'elle a lassé, ensuite parce qu'elle est le produit d'une société dépensière, obscène, profitant de la crédulité des gens, qui n'a plus lieu d'être aujourd'hui. [...] On ne mesure pas assez ce que pourrait être un espace télévisuel où seront absents les films publicitaires. Si on le veut bien, ce sera la liberté de création retrouvée. Tout est possible. C'est l'usage qui crée la forme de la culture. On pourra même s'attacher à la beauté, on pourra même retourner aux films en noir et blanc que la télévision commerciale a tués, revenir à des films qui plairont au petit nombre comme au grand nombre."

MJ

 

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 23:02
Côté culture : le bicentenaire de Louis Braille

Un lecteur nous écrit :

LB "le bicentenaire d'un des derniers plus grands bienfaiteurs de l'humanité, un français honoré dans le monde entier, : Louis Braille. Il a donné l'accès à la lecture et donc à la culture aux aveugles du monde entier. Son histoire est exemplaire: en bref, blessé dans l'atelier de son père, il devient aveugle. Repéré par un prêtre, il est éduqué par lui. Puis rencontrant un officier et reprenant une technique militaire de transcription de message à lire la nuit sans lumière pour ne pas être repéré, il invente ce qui deviendra le braille; Une messe solennelle a eu lieu à l'INJA dimanche dernier, puis cérémonie au panthéon, et à ND de Paris. Colloque international à l'Unesco à Paris".


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 00:42

 













Bénis Yahvé, mon âme, / Yahvé, mon Dieu, tu es si grand! / ...
Dans les ravins tu fais jaillir les sources, / elles cheminent au milieu des montagnes; /

...aux chamois, les hautes montagnes, aux damans, l'abri des rochers...
Que tes oeuvres sont nombreuses Yahvé!"

 

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 00:18

 

« Chemins du pays d’Artois, à l’extrême automne, fauves et odorants comme des bêtes, sentiers pourrissants sous la pluie de novembre, grandes chevauchées des nuages, rumeurs du ciel, eaux mortes… »

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 08:37
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 23:12

Vient de paraître

« Permanences  » n° 455

Qu’on se le dise !!!

 

 

Editorial : un monde humilié,

Magistère  : Urgence de la formation des laïcs

Texte de Benoît XVI

Evénement

La petite sœur Espérance ( Sœur Emmanuelle)

Actualité

Société : Un peuple sans mémoire

Vie : L’euthanasie et la loi

Médias : Le retour de la télévision d’Etat

Obama ou les pieds d’argile du colosse médiatique

Zoom sur la blogosphère catho

Monde : Un atlas de la liberté religieuse

Economie : Les leçons d’un krach

Le dossier du mois : le défi de la formation des hommes

S’il ne faut retenir qu’une seule leçon du marxisme

La formation ne consiste pas à formater des « stratèges en chambre »

L’efficacité professionnelle des valeurs humaines

IFP-IPLH : deux instituts de formation

L’indispensable formation des chrétiens

Ichtus, une œuvre unique en son genre

Culture

Découvrir : Les bienheureux de Charlieu

Expo : Picasso confronté à ses maîtres

Ciné : Sortir d’Entre les murs

Lire : « Nous lui devons la liberté »

Lire : « Benoit XVI et la paix liturgique « de Chritophe Geffroy

Trois questions à Christophe Geffroy (La Nef)

Lire : Christianisme et croissance économique de Pierre de Lauzun

Lire : Aux sources de l’Europe de Michel Fauquier

CD Bernadette ou le sourire de Massabielle

Lire : Cette France qu’on oublie d’aimer d’Andreï Makine

Initiatives

Une lieu de vacances au service de l’évangélisation : St Joseph de l’Océan

Ichtus : retour sur le stage « jeunes »

RIEL-IPLH - Une formation à la gestion communale

Chroniques

Ne pas être binaire

On demande des aventuriers

 

En savoir plus sur Permanences    Commander un numéro    S’abonner

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 23:10

Les Français se défient de leurs médias. Des médias univoques.

La victoire de la nageuse et la petite phrase du candidat, on l’a entendue. Le matin, à la radio. Avant de sauter dans sa voiture, de dévaler les marches du métro ou d’attraper un bus, un jeune en uniforme vert, rouge ou bleu vous a tendu Metro, Matin plus ou Vingt Minutes. La même actualité ou à peu près qu’à la radio tout à l’heure, dans le même ordre : politique, société, économie, faits divers ou menues anecdotes sur nos amis les stars. Les automobilistes, eux, poursuivent leur conversation à sens unique avec l’autoradio. Et ce n’est pas fini, loin s’en faut. Leur écran les attend au bureau et avec lui les sites d’information sur Internet, les newsletters. Il y reviendra, le cadre ou l’employé de bureau, plusieurs fois par jour. Comme un drogué, par petites touches ou pour des séquences plus longues, comme une respiration dans la course à la productivité de sa journée de travail. Au retour, en revenant vers son pavillon ou son appartement en ville, l’automobiliste retrouve avec délices ses stations de radio favorites. A l’usager des transports en commun, d’autres jeunes filles en rouge tendent un autre gratuit. Arrivé chez lui, notre cadre presse sans y penser sa télécommande pour regarder le journal de 20 heures de TF1, ou de France 2. On retrouvera notre homme, parfois, vers 23 heures devant un autre journal télévisé ou une chaîne d’information.

Ce qui lui a échappé ? Rien, aucun des faits et gestes de nos politiques, aucun événement important à l’international, aucun soubresaut de l’économie. L’homme contemporain est gavé de faits jusqu’à l’indigestion. Des faits empilés les uns sur les autres, dans un fatras effroyable. Surnagent de temps à autres une petite phrase bien calibrée d’un politique, d’un expert ou d’un chercheur. Une idée, vite engloutie. Un mot : « racaille », « participatif », « voyou », attribué à quelques jours de distance à un patron d’entreprise parti avec son parachute doré et aux casseurs-incendiaires de la Gare du nord.

La conclusion s’impose d’elle-même : les grands médias ne font plus l’opinion, ils font le vide. Ils ne servent plus la pluralité des avis, sur laquelle est pourtant théoriquement fondé le système démocratique, ils l’étouffent sous le fatras d’un amas d’informations neutres ou d’apparence neutres.

Comment en est-on arrivé là ?
la suite ...
http://www.ichtus.fr/article.php3?id_article=431

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 00:26

 

"Un blog sympathique à la forme assez originale. Il fonctionne autour de principe du pot-pourri. Les billets sont des « copiés-collés » de perles diverses souvent tintées d'humour et principalement de nature culturelle et spirituelle." -
  lu dans la revue "Permanences"
http://www.ichtus.fr/article.php3?id_article=15     


                                           et si vous le disiez à vos amis....

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 23:31

666


C'est le ...666e article de Petrus Angel...
L'occasion de présenter le site...
sosparanormal ...

Que trouverez vous sur sosparanormal ?

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 00:16


Saint-Nicolas, c'est -aussi-sur le petit placide...!
http://placide.over-blog.fr/

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 01:03
Partager cet article
Repost0
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 01:00

 150e anniversaire des Apparitions : le comédien Jean Piat raconte Bernadette Soubirous - Le comédien Jean Piat prête sa voix au récit de Saydeh Laetitia sur la vie de Bernadette Soubirous dans un CD original qui sortira le 1er septembre, pour préparer la venue de Benoît XVI à Lourdes. 1858-2008 : 150 ans après les apparitions de la Vierge, des millions d'hommes et de femmes du monde entier sont déjà venus en pèlerinage à Lourdes cette année. Sociétaire honoraire de la Comédie française, Jean Piat avait 23 ans quand il est entré au Théâtre Français. Il s'est dit séduit par la qualité du texte, et a choisi de se mettre au service de la petite Bernadette de Lourdes, pour être « un pont entre ce que le public attend comme message et ce qu'il espère ». Consacrée à Dieu, Saydeh Laetitia a participé au lancement de la maison fondée à Lourdes par le P. Mansour Labaky : un pont entre l'Orient et l'Occident, lieu de rencontre et d'échanges avec les pèlerins d'Orient (CD de 58 mn, 15 euros + frais de port, 62, route de Pau - 65100 - Lourdes).

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 00:05

 


Venez écouter Jean Piat le dimanche 7 décembre à Villepreux


« Le théâtre est un élément primordial de divertissement fait pour apaiser les soucis quotidiens des gens. Il peut faire du bien ; transmettre quelque chose, réveiller des passions, une certaine spiritualité parfois ».

Hommage à Jean Piat

Le 7 décembre prochain, notre invité d’honneur sera Jean Piat. Cela fait 64 ans qu’il est sur les planches, dont 25 passées à la Comédie française. Mais, au delà de sa voix légendaire, qui est-il ? Pour le grand public il est la voix du spectacle au Puy-du-Fou et pour les enfants celle d’Oscar, l’oncle envieux du Roi Lion. Pour les plus anciens, il fut Robert d’Artois dans la série télévisée adaptée de l’¦œuvre de Maurice Druon, Les Rois maudits. Plus récemment, il a prêté sa voix à l’évocation du village  Lire la suite de l’article…

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 21:50

Psy

Histoire de blog par Voutch
http://www.voutch.com
- C'est votre psy à l'appareil. Je viens de consulter votre blog et le message est le suivant : il faut qu'on se voie le plus vite possible. Je répète : le plus vite possible.
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 23:47
La création, dans sa diversité infinie, forme un ensemble harmonieux dont toutes les parties sont liées entre elles et vivent les unes par les autres. De l'atome à l'ange, de la cohésion des molécules à la communion des saints, rien n'existe seul ni pour soi. Dieu n'a créé qu'en unissant. Le drame de l'homme c'est de séparer. Il se coupe de Dieu par l'irreligion, il se coupe de ses frères par l'indifférence, la haine et la...
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 23:30
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 23:18


« La décadence d’une société commence quand l’homme se demande : “Que va-t-il arriver ?” au lieu de se demander : “Que puis-je faire ?” »

Denis de Rougemont, in L’avenir est notre affaire

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 17:03

 

Vous voulez être informés au fur et à mesure des nouveaux articles ?

Indiquez simplement votre adresse

dans la colonne de droite >>>

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 17:00

 
hier et aujourd'hui ....



ARMANDE

Pour la langue, on verra dans peu nos règlements

Et nous y prétendons faire des remûments.

Par une antipathie, ou juste, ou naturelle,

Nous avons pris chacune une haine mortelle

Pour un nombre de mots, soit ou verbes ou noms,

Que mutuellement nous nous abandonnons;

Contre eux nous préparons de mortelles sentences,

Et nous devons ouvrir nos doctes conférences

Par les proscriptions de tous ces mots divers

Dont nous voulons purger et la prose et les vers.

 

 Molière, « Les Femmes savantes »

 

   

lu sur l'excellent   http://deflandres.over-blog.com/  

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 15:16
Partager cet article
Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 14:38
Vous vous sentez seul ?
Vous êtes triste de travailler seul dans votre coin ?
Vous haïssez prendre des décisions ?

ALLEZ EN REUNION

Vous pourrez ainsi :
- rencontrer des gens
- créer des plannings
- vous sentir important
- impressionner vos collègues
- boire du café
- parler à tout le monde en même temps
- gribouiller votre carnet de notes
- avoir l'air intelligent
- approuver d'un hochement de tête

et tout cela pendant les heures de travail !

Les réunions : une alternative au travail 
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 01:00
"Que serait une aventure confortable, un road trip climatisé ?"
Après plus de 22 000 km à travers l'Asie Centrale, Falk van Gaver et Jean-Baptiste Warluzel sont revenus avec des souvenirs intenses et un récit rocambolesque. Entretien avec ces fous de voyages.

 

 

Quelle était votre motivation lorsque vous avez décidé de réaliser ce voyage ?
Falk van Gaver et Jean-Baptiste Warluzel : Nous voulions avant tout réaliser deux films documentaires avec une forte dimension artistique. Le premier sur la route historique suivie par les peuples ancêtres des Turcs depuis l'Altaï jusqu'en Anatolie à travers toute l'Asie Centrale, et que nous avons remontée en 4L : "La Route turque" (2005, 60'), sans musique ni commentaire, est un film contemplatif qui a été projeté à plusieurs festivals où il a été très bien reçu par le public et la critique (Etonnants voyageurs de Saint-Malo, Trento Film Festival, etc.) : il est programmé à d'autres festivals dans les mois qui viennent (Cerro Veronese, Grand Bivouac d'Albertville...). Le second est en cours de réalisation : "Un Noël au Tibet" (40', 2006) raconte l'incroyable histoire d'une Fête de la Nativité passée avec des Tibétains catholiques... Constantin de Slizewicz, Fabrice Hadjadj et Michaël Lonsdale sont liés à ce projet.

Pourquoi avoir choisit une 4L comme moyen de transport ?

...............la suite ici http://www.linternaute.com/voyager/interview/route-steppes/interview.shtml

Partager cet article
Repost0