Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

17 avril 2019 3 17 /04 /avril /2019 09:31

En ce moment en kiosque ou ICI

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2019 1 25 /03 /mars /2019 12:10

Soirée de lancement du nouveau Permanences

Vers un nouveau catholicisme social 

avec Guillaume de Prémare et Joseph Thouvenel

 

Mardi 26 mars

19h-20h (suivi d'un verre)

49 rue des Renaudes 

75017 PARIS 

 

Tel 01.47.63.77.86

 

 

Permanences / Nouveau catholicisme social - Soirée de lancement - Guillaume de Prémare

 

JE PARTICIPE

JE COMMANDE LE NUMERO

JE M'ABONNE

Partager cet article
Repost0
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 22:19

Les « Voyages extraordinaires » de Jules Verne, une collection « Le Monde »

(Re)découvrez l’œuvre romanesque d’un visionnaire de génie qui anticipa avec justesse les progrès technologiques du XXe siècle. Une édition de luxe reproduisant les gravures d’origine et les cartonnages au fer doré, fidèle à la mythique collection Hetzel.

Le premier numéro : Voyage au Centre de la Terre... pour 3,99 €

Et également en kiosque, la belle revue Mythologie : 

 

Partager cet article
Repost0
10 mars 2019 7 10 /03 /mars /2019 14:06

en kiosque et ICI

Partager cet article
Repost0
8 mars 2019 5 08 /03 /mars /2019 17:13

  Etre une femme avec un handicap 

Mars-avril 2019

Le 8 mars est traditionnellement la Journée internationale des femmes. De manière inédite, Ombres & Lumière met à l’honneur cette année les femmes en situation de handicap. Comment se sentent-elles femmes ? Le handicap est-il un frein à la féminité ou au contraire un révélateur de l’essence du féminin ? Réponses dans ce dossier avec des témoins et des expertes. Des femmes, exclusivement !

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2018 7 18 /11 /novembre /2018 10:03

Un hors-série de Valeurs actuelles. 

Pour l’occasion, Valeurs actuelles a choisi de se pencher sur les peuples celte, gaulois, francs, qui ont les premiers constitué la nation française et l’ont fait grandir pendant des siècles, au grès des guerres et des alliances.

En ces temps de polémique incessante sur notre identité et nos origines, Valeurs actuelles a choisi d’aller droit au but. A savoir, à la genèse du peuple de France. Si « Nos ancêtres les Gaulois », formule popularisée par un historien du XIXe siècle, est désormais proscrite des livres d’histoire pour des raisons idéologiques, elle ne cesse pourtant de signifier, pour nombre de nos compatriotes, un point d’ancrage leur permettant de se définir et de se sentir membres d’un même pays.

C’est Vercingétorix le premier qui est mis à l’honneur dans nos pages, une manière de lui rendre justice, lui qui a fini par être mis à l’index des programmes d’histoire. Notre passé gaulois a pourtant compté dans la formation du roman national. Alors, tout, vous saurez tout sur nos fameux ancêtres casqués et chevelus, des mégalithes de Carnac (- 3500 avant J.C.) au baptême de Clovis (qu’on estime remonter à l’an 498 de notre ère). Et vous serez surpris de trouver chez les Celtes les balbutiements de notre civilisation, avec ses banquets, sa pratique de la chasse et même … ses centres commerciaux ! De premières halles ayant été retrouvées à Lacoste en Gironde.

Après avoir rendu à Astérix le joyeux hommage qu’ils lui doivent, nos journalistes reviennent sur le mode de vie des Gaulois, leur pratique de la religion, leur histoire et leur confrontation avec le peuple romain. Les conditions de leur reddition, ou plutôt de la fusion de leur culture avec celle de l’envahisseur sont également abordées. Cette étude du consensus gallo-romain, aux origines latines de la France, avec des évocations des villes de Nîmes et d’Arles permet de mieux apprendre tout ce que les descendants de Romains nous ont légué. 

Que savez-vous, enfin, des bijoux, et des animaux que nos ancêtres vénéraient ? Comment mangeaient-ils ? Plongez aussi au cœur de la signification des symboles celtes, et de ces quelques mots qu’ils nous ont légués. Avec Bainville, Lavisse, Renan pour appui, plongez aux origines de notre histoire. Qui étaient les Francs, Clodion, ou Childéric ? Et lorsque l’on parle d’« invasions barbares », de quoi est-il exactement question ? L’histoire de Clovis, celle du vase de Soissons, les origines de la loi salique, le rôle de Saint-Martin, évêque de Tours dans la conversion du roi des Francs : tout ceci est abordé dans ce nouveau hors-série d’une richesse exceptionnelle. Découvrez enfin dans ce numéro les merveilles de l’orfèvrerie mérovingienne, le parcours de Saint-Rémi, les origines chrétiennes de notre pays.

Un numéro foisonnant, essentiel, pour comprendre l’Europe, la France, nos racines. 9,90 €. En vente en kiosque et dans la boutique en ligne.

Résultat de recherche d'images pour "valeurs actuelles nos ancêtres les francais"

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2018 6 08 /09 /septembre /2018 07:56

 

A l'occasion des marches pour le climat prévues aujourd'hui en France, vous pouvez lire le dernier numéro de NEXUS dont le dossier est consacré au climat et à la désinformation sur le sujet. 

Actuellement en kiosque ou sur Internet.

Une revue à lire avec discernement... comme toutes les autres en fait... 

 

 

Retrouvez le réchauffement médiatique sur Petrus Angel !

Et découvrez le blog des climato-réalistes...

Partager cet article
Repost0
31 août 2018 5 31 /08 /août /2018 09:02

 

C'est le dossier de la Revue des Deux Mondes, de juillet-août,

qu'il faut donc se procurer et lire d'ici à minuit.

Les femmes, les nazis, la religion, les Noirs, les étrangers, le foot… Pour pourfendre la veulerie, la bêtise et le ridicule de ses contemporains, Pierre Desproges n’avait peur d’aucun sujet explosif. On n’en finit plus de déplorer la perte de cet humoriste subversif amoureux de la langue française. Les temps changent. L’humour se communautarise. Le plus simple désormais consiste à rire avec les siens. Peut-on rire de tout en France aujourd’hui ? Certains veulent y croire. Encore faut-il que les rieurs soient prêts à défendre leur droit à rire autant que les amuseurs leur droit à divertir et à moquer l’époque.

Sommaire...

 

Avant la rentrée, retrouvez les récrés de Petrus Angel ICI

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2018 7 29 /07 /juillet /2018 08:36

 

Hors-Série de Présent sur la bande-dessinée anticonformiste

Présent met en vente un nouveau hors-série dans les kiosques.

Un thème détendu a été retenu pour les vacances : la bande dessinée anticonformiste.

PrésentHsBd201806

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2018 1 25 /06 /juin /2018 06:51
Le thème central du dernier nouveau de la revue "Permamences"

 

 

Le débat sur l’immigration est rarement abordé sous l’angle des droits des peuples. Ce numéro de Permanences entend combler cette lacune, ce qui permettra d’éclairer dans son ensemble la problématique actuelle des déplacements de populations.

Si le droit d’asile est légitime, il ne faut pas oublier que les peuples devraient d’abord bénéficier d’un droit à vivre et travailler dans leur pays. Et lorsque des personnes se trouvent malgré tout contraintes à l’émigration, elles ont le droit de recevoir la culture du pays d’accueil pour s’intégrer.

Par ailleurs, les peuples des pays d’accueil ont également des droits : un droit à la sécurité bien sûr, mais aussi un droit à la continuité historique et culturelle. Or, les droits des peuples «accueillants» constituent bien souvent l’angle mort du débat sur l’immigration…

Partager cet article
Repost0
6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 12:33

 

C'est en kiosque en ce moment.

 

Eléments N°172

extraits de l'éditorial d'Alain de Benoist
« Les idées mènent le monde », disait Hegel, formule reprise après lui par Renan. Beaucoup en doutent aujourd’hui. Ils pensent que l’on a quitté le temps des valeurs pour entrer dans celui des intérêts. Ils ont tort d’en conclure que les idées ne servent plus à rien. Les intellectuels ont assurément perdu le rôle de grandes consciences morales qu’ils s’étaient attribués à l’époque où l’Université avait encore quelque prestige. Mais les pensées fortes n’ont pas pour autant disparu. 

Les idées sont ce qui permet de continuer à se repérer dans un monde qui est en train de perdre ses repères. Ce sont des boussoles qui aident à comprendre le moment historique. 

Nous sommes passés d’une société dont les valeurs religieuses constituaient la clé de voûte à une sécularisation qui a moins entraîné la disparition du religieux que sa métamorphose, la politique conservant sur le plan profane des traits de sacralité provenant de l’époque précédente. 

Aujourd’hui, le politique s’éloigne du religieux comme le religieux s’était auparavant écarté du politique. Mais ce serait une naïveté de croire que nous avons abandonné l’âge des idéologies pour entrer dans le domaine du pur factuel, que le gouvernement se ramène à la gouvernance, c’est-à-dire à la gestion administrative, et que les problèmes politiques ne sont en dernière analyse que des problèmes techniques. 

Nous ne sommes pas sortis des idéologies puisque ce qui domine, c’est l’imaginaire typiquement capitaliste du caractère central de l’économie et de la production de marchandises. Beaucoup ont longtemps écarté le combat culturel, comme un luxe inutile ou une source de division. Mais on y revient toujours parce qu’il n’est pas possible d’y échapper. Toutes les familles politiques cherchent aujourd’hui à se redéfinir et à refonder leur identité. Elles ne pourront le faire qu’à la condition d’une réflexion en profondeur donnant un rôle privilégié aux idées et aux conceptions du monde qu’elles traduisent.

Au sommaire du N°172 d'Eléments

Dossier : Karl Marx, le retour ?
• La marchandise est l’opium du peuple, par Alain de Benoist
• Preve, le marxiste « communautaire », par Rémi Soulié
• Denis Collin et Pierre-Yves Gomez : Marx au XXIe siècle
• Le futur de Marx, par Jérôme Maucourant et Bruno Tinel
• Stéphane Courtois : Le léninisme est-il un totalitarisme ?, propos recueillis par Pierre Fouques

et aussi...

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2018 5 18 /05 /mai /2018 08:58

 

Vu sur Facebook

 

Le n°127 de “Science & Foi” est paru ! En voici le sommaire :

  • Pâques, le passage, par Saint-Hérion
  • Io, princesse d’Egypte, par F. Crombette
  • Pangaï, par A.Triomphe
  • Et si Jésus était bien né le 25 décembre de l’an I... avec H.Horovitz
  • Les racines bibliques du sacre des rois de France, par P.Demouy
  • La vie admirable de Marie des Vallées (2), par Ph.Lauria
  • Lourdes : 70e miracle, par A.Defossez
  • Cette faucille d’or dans le champ des étoiles, par B.Neiss
  • D’ici ou d’ailleurs… Et parmi les livres... Et parmi les expositions... La page des lecteurs

Connectez-vous sur le portail de la revue Science et Foi.

En version papier et/ou électronique, abonnez-vous à la revue à nulle autre pareille !

 

Partager cet article
Repost0
14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 07:49

 

C'est ICI

Le numéro actuellement en kiosque : Quitter 68

Partager cet article
Repost0
13 mai 2018 7 13 /05 /mai /2018 11:26

 

 

La question économique constitue un enjeu majeur de notre temps dont la problématique n’est ni la liberté d’entreprendre, ni la propriété privée, mais le détournement de la finalité de l’activité économique. Nous sommes aujourd’hui confrontés à une sorte de soumission du politique à l’économique, avec comme conséquence palpable l’abandon du souci du bien commun et des besoins réels de la communauté nationale.
D’où la nécessité d’une réforme profonde du système économique, ce qui relève précisément du politique dont la responsabilité est de rendre possible ce qui est souhaitable ; c’est-à- dire, pour l’économie, d’être ordonnée au bien commun de la société et des citoyens.
Pour ce faire, on ne peut compter exclusivement sur la vertu des personnes. Les structures sociales doivent donner intérêt à bien faire. Or, il y existe aujourd’hui un engrenage qui contraint le dirigeant à chercher exclusivement le profit. La question peut donc se poser de savoir si nous sommes, de facto, confrontés à des structures de péché.
Assurément, le gigantisme économique contemporain, qui se déploie de manière planétaire, crée un désordre structurel lié à la déconnexion entre l’économie et la communauté nationale.
Face à ces constats alarmants, il faut désormais promouvoir un changement systémique pour remettre l’économie à l’endroit. D’où la nécessité de bâtir un nouveau catholicisme social de propositions qui puisse contribuer, avec d’autres, à construire une alternative crédible.

Pour commander le numéro, c'est ICI.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2018 7 22 /04 /avril /2018 11:13

 

Les États-Unis sont tellement vastes que chacun peut y trouver quelque chose à aimer et quelque chose à détester. L’économie libérale ? Les inégalités ? La peine de mort ? Le patriotisme ? La libéralisation du cannabis ? Le Black Caucus ? Manhattan? Le Vieux Sud? La route 66 ? L’individualisme ? Les évangélistes protestants ? Les contestataires et les utopistes de la côte Ouest ? Le « politiquement correct » ? Steve Bannon? Obama ? Trump? Roosevelt ? Reagan ? Cochez les cases qui vous conviennent.

D’une certaine façon il existe cinquante « rêves américains », autant que d’États fédérés, ou deux, autant que les grands partis qui alternent au pouvoir, ou des milliers, autant que les artistes et les créateurs qui ont sculpté les différentes facettes du soft power des États-Unis.

Ainsi, comme l’explique Régis Debray, les États-Unis nous prennent par en haut et par en bas, par la haute culture comme par les McDo et les jeans. Ils nous séduisent par les principes qu’ils ont proclamés en 1776, par leur mode de vie et par leur littérature, par leur modernité et par leur conservatisme, par leur pragmatisme et par leur idéalisme, par leur capacité à assumer le rôle de gendarmes du monde comme par leur projet de planète harmonieuse et bien gérée. Le soft power américain nous étreint et nous enveloppe de toute part. Il est si vaste que l’on ne peut y échapper. À moins d’utiliser le soft power contre le soft power, comme le font ceux qui se réfèrent à Obama pour accabler Trump ou comme le faisaient ceux qui dénonçaient la guerre du Vietnam à grands coups de sitting, de happening et de flower power.

La suite....

Pour commander le n°

Partager cet article
Repost0
3 avril 2018 2 03 /04 /avril /2018 12:29
Partager cet article
Repost0
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 07:55

L’Islam est omniprésent dans le débat public en raison des défis qu’il pose à nos pays européens. En France, plusieurs millions de nos compatriotes sont de religion musulmane. D’où la nécessité de considérer les spécificités de l’islam ainsi que le contexte dans lequel la problématique islamique se pose. Il s’agit de connaître les bases de l’islam pour pouvoir en parler vraiment.

Raison pour laquelle Annie Laurent a accepté de faire un travail de clarification des choses concernant l’islam, avec une approche par mots-clés, un peu à la manière d’un guide pratique. Mais il ne suffit pas de connaître l’Islam, encore faut-il également en appréhender le contexte historique.

Pour ce faire, nous avons interrogé la philosophe Razika Adnani, islamologue et membre du Conseil d’orientation de la Fondation de l’islam de France, qui poursuit des travaux depuis de longues années sur le mouvement de «réislamisation du monde musulman» et le «blocage de la raison dans la pensée musulmane».

Là encore, le contexte contemporain désigne un défi important : comment entrer véritablement en dialogue sans le recours aux critères de la raison ? Se pose alors la question de la réforme de l’islam. Razika Adnani veut croire que celle-ci est possible car l’islam possède dans certaines de ses sources une voie d’accès à la raison. Quant à Annie Laurent, elle souligne dans son livre un certain «sursaut de la conscience musulmane». En effet, si le phénomène terroriste accentue la fracture entre l’islam et la société, les attentats choquent également la conscience de musulmans qui s’interrogent sur les fondements de leur religion, et notamment son rapport à la violence.

C’est ce rapport à la violence qu’aborde Jean-François Chemain, en se fondant à la fois sur sa connaissance du Coran et sur son expérience d’enseignant en Zone d’Education Prioritaire (ZEP) (p. 30).

Il appelle à «sortir enfin de la dialectique victimisation-violence» qui caractérise la manière dont de nombreux musulmans vivent l’altérité, rejetant les responsabilités de la violence loin de l’islam et  fondant leur dialectique sur une violence subie par l’islam lui-même. D’où la nécessité de ne pas alimenter la dialectique victimaire et d’instaurer un subtil «équilibre entre vérité et charité».

 

Commandez le numéro ICI

Partager cet article
Repost0
3 février 2018 6 03 /02 /février /2018 08:05

Saint Pétersbourg

C’était il y a trois siècles.
La volonté de fer du tsar Pierre le Grand faisait sortir la Venise du Nord des eaux : née en 1703, cette improbable ville flottante devenue la capitale des tsars fascine l’épaisseur de son histoire et par sa beauté. Le Figaro Hors-Série consacre à Saint Pétersbourg un numéro exceptionnel : découvrez le rêve de Pierre Ier devenu réalité sur les bords de la Neva, les caprices des tsarines de Tsarskoïe Selo, le mythe littéraire d’une ville exaltée tout autant que maudite par Pouchkine, Gogol, Dostoïevski, Anna Akhmatova…
Le dernier bal des Romanov à la veille de la révolution russe, les hypothèses les plus récentes sur l’assassinat de Raspoutine au palais Youssoupov, et la polémique de cet automne russe sur le fi lm Matilda, qui met en cause Nicolas II. Somptueusement illustré, à mi-chemin entre le récit historique et le beau livre, ce numéro double vous invite au plus époustoufl ant des voyages dans cette sublime ville d’art et d’histoire.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2017 6 02 /12 /décembre /2017 11:06

 

à découvrir et à commander ICI ou en kiosque

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2017 2 31 /10 /octobre /2017 11:23

 

Un beau numéro ! A commander  et à lire ...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 08:06

Tintin et les peuples du monde dans le nouveau hors-série GEO

RÉDACTION GEO - MARDI 11 AVRIL 2017


Pygmées, Sioux, Tibétains, Tsiganes ou Jivaros… Hergé n’a eu de cesse de pousser Tintin à la rencontre des peuples. Autant d’aventures, souvent bondissantes, mais aussi d’occasions pour approcher cet autre, étrange et familier. En décryptant ses albums, GEO donne à redécouvrir la richesse des civilisations. Et met en parallèle la vision d’Hergé avec la réalité d’aujourd’hui. Ce numéro propose aussi des nombreuses archives méconnues du maître. Et un décryptage de l’œuvre grâce aux plus grands spécialistes.

Tintin ou la possibilité de l'Autre

Rien ne l’arrête, jamais. Sans famille, sans enfants, sans comptes à rendre, sans travail officiel (ce journaliste qui écrit peu publie rarement ses articles), Tintin est fait pour la fluidité, le mouvement, la rencontre. Celle des autres comme de lui-même. C’est sans aucun doute cette vacance en lui qui fait sa force et son désir du monde. Sa seule adresse répertoriée, celle d’un célibataire endurci, nous livre pourtant un indice : 26, rue du Labrador. Autant y décrypter déjà l’appétit des ailleurs faussement inscrit au cadastre de la vieille Bruxelles… L’appel irraisonné de la "liberté ravie" et des longitudes. 

La suite...

Partager cet article
Repost0
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 08:43

 

Le dernier numéro de Permanences

Un numéro d'actualité mais pas seulement...

Pour le commander, c'est ICI.

Partager cet article
Repost0
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 21:56

Le magazine Le crapouillot est de retour en kiosque depuis 2016, sous la forme d'un magazine trimestriel non conformiste qui mêle enquêtes, informations et opinions.

 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 08:35

 

100 ans Notre Dame de Fatima. HORS SERIE n°26 - 27

100 ans Notre Dame de Fatima. HORS SERIE n°26 - 27On célèbre en 2017 le centième anniversaire des apparitions de la Vierge à trois enfants à Fatima, au Portugal. Son message, prière et pénitence, est toujours d’actualité. Ce numéro hors-série exceptionnel propose un retour historique sur les apparitions elles-mêmes mais aussi sur la situation du Portugal et du monde à cette époque et analyse des répercussions de cet évènement sur le monde et sur l’Église, tout en rappelant les grands aspects de la spiritualité mariale liée aux apparitions.

Pour commander

Partager cet article
Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 11:36

 

Résultat de recherche d'images pour "NRH d'histoire président de la République"

La “monarchie républicaine” à la française. Éditorial de Philippe Conrad (NRH n°88. Dossier : La République et ses présidents)

Les citoyens vont bientôt être appelés à désigner le successeur à l’Élysée de François Hollande et le suffrage universel sacrera ainsi celui qui sera le neuvième président de la Ve République. Institué depuis le référendum constitutionnel de 1962, et régulièrement renouvelé depuis les élections de 1965, ce rituel fait aujourd’hui partie de notre paysage politique. L’élection présidentielle demeure pour les Français le moment démocratique par excellence, un scrutin plébiscité par l’opinion et qui bénéficie de la participation électorale la plus forte. Un demi-siècle après les empoignades qui accompagnèrent l’adoption du suffrage universel direct pour désigner le chef de l’exécutif, les protestations indignées des juristes et des ténors du « Cartel du non » paraissent aujourd’hui bien dérisoires. Les velléités de certains d’en finir avec un « pouvoir personnel » soupçonné de violer les grands principes démocratiques ne paraissent guère en mesure de changer une pratique désormais solidement installée.

La suite...

A acheter en ligne 

Partager cet article
Repost0