Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 18:24

« Dites au peuple que je concède une petite relâche pour Noël avant le troisième confinement. Dans ma grande bonté, la vente de sapins sera autorisée grâce à un décret. Gloire à moi-même. »

Le pharaon

Vu ICI

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 09:10

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2020 4 19 /11 /novembre /2020 18:40

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 00:23

de Voutch

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 18:37

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2020 3 04 /11 /novembre /2020 13:39

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2020 3 04 /11 /novembre /2020 08:00

 

Citoyen : « Il est 8 heures, j’ai deux marmots qui piaillent, 2 cartables dans le coffre accompagnés de 2 goûters Prince au chocolat de forme ronde par petits paquets de 4, je pense que vous pouvez en déduire avec toute la sagacité du pandore expérimenté, que j’accompagne ces deux enfants à leur école pour 8 heures 30…. », « enfin pas vraiment 8h30 parce qu’avec les nouveaux protocoles sanitaires, le petit va rentrer par la porte gauche à 8h15, tandis que le grand, lui rentrera par porte droite à 8h45, mais tous se mélangeront dans le réfectoire sans masque »… « entre temps si Monsieur l’agent le souhaite, je peux vous faire une danse, le petit doigt dans l’oreille, en marchant à cloche pied sur la ligne blanche… au point où nous en sommes ».

- Gendarme : « Vous allez pas le prendre sur ce ton sinon on va partir en outrage ».

La suite du dialogue ...

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2020 2 03 /11 /novembre /2020 11:04

liberté d'expression |

vu ICI

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2020 7 01 /11 /novembre /2020 18:25

Dans une attestation de déplacement ...

Neuf motifs et le tout dernier, tout en bas : le « déplacement pour chercher les enfants à l’école et à l’occasion de leurs activités périscolaires ». Je vous passe la rédaction du motif qu’on imagine faite à l’arrache sur le coin de la table : « chercher les enfants… » « Aller chercher les enfants » eût été mieux, peut-être, non ? Vous faites quoi, Madame Poucet ? Je cherche les enfants. Espérons que vous les trouverez. Mais passons. "

Tout l'article Chez les fous 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2020 3 28 /10 /octobre /2020 23:18

Amazon passe la barre des 1000 milliards de dollars

- Merci Emmanuel !

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 08:56
Partager cet article
Repost0
17 octobre 2020 6 17 /10 /octobre /2020 12:10

 « On en arrive à Knock ! », explique l’artiste (Fabrice Luchini) qui cite un extrait de l’œuvre de Jules Romains, quasiment de tête. Pour rappel, le personnage de Jules Romains est un médecin escroc et au-delà son œuvre dénonce une nouvelle religion, la science, utilisée comme un outil permettant d’assujettir la population. 

Tout l'article avec l'intervention de Fabrice Luchini ICI

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 17:37

 

En cas de couvre-feu | Un dessin par jour

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes assises

 

Le couvre-feu, cela rappelle les heures les plus sombres de notre  Histoire... - Riposte LaïqueRiposte Laïque  C'était plus tôt.

 

Vous en avez d'autres ? Mettez-les donc en commentaires !

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 17:02

On l’associe souvent aux heures sombres de notre Histoire " 

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 07:52

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 12:45

 

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 07:51

" Et maintenant, ôtez vos masques.

Nous ne pouvons nous expliquer devant ces pâtés en croûte qu'à visage découvert. " (2e mn)

Rocambole, un feuilleton des années 60.

Où on peut constater que le niveau monte.

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2020 7 04 /10 /octobre /2020 15:01

Le féminisme en folie : il faut interdire la 5e de Beethoven !

bvoltaire.fr/le-feminisme-en-folie-il-faut-interdire-la-5e-de-beethoven/

Pierre Mylestin

Au royaume de la dinguerie, il ne fait de plus en plus aucun doute que les progressistes sont rois. Ou reines – parité oblige. Ce stade dépassé légitime une seule et unique question : existe-t-il une limite à la bouffonnerie progressiste ? Tout porte de plus en plus à croire que non.

« Les hommes blancs riches ont adopté  et ont fait de sa Cinquième Symphonie un symbole de leur supériorité et de leur importance. Pour d’autres groupes – femmes, personnes LGBTQ+, personnes racisées -, la Cinquième est principalement un rappel de l’histoire de l’exclusion et de l’élitisme de la musique classique », dixit Nate Sloan et Charlie Harding, respectivement professeur en musicologie issu de l’université de Stanford et auteur-compositeur-producteur de musique, tous deux partenaires dans leur podcast de l’Orchestre philharmonique de New York.

La culture de l’annulation (cancel culture), ou autodafé sociétal contemporain, de plus en plus stoïque face au ridicule, s’attaque maintenant au plus grand compositeur de tous les temps, celui dont 2020 aurait dû être le 250e anniversaire de naissance. Hélas, ce fut l’année Covid-19 ; « ainsi le destin frappe à la porte », aurait-il probablement dit ; du nom de ces quatre notes du thème d’ouverture de cette Cinquième, reproduites dans leurs variations complexes tout au long de l’œuvre et reflétant l’expérience de Beethoven et sa résilience personnelle face à sa surdité évolutive.

« L’inéluctabilité de Beethoven peut donner à la musique classique une apparence monolithique et étouffante », tout en comparant sa Cinquième à un ensemble de normes culturelles relatives à une certaine étiquette sociale, un suprémacisme mâle blanc, évidemment toxique, un « mur », entre la musique classique et un public diversifié. Il est donc grand temps d’annuler Beethoven, celui même dont la magnificence musicale a durcit les règles comportementales lors des concerts. Et si les progressistes peuvent se le permettre, ils pourront probablement tout se permettre, y compris, et peut-être surtout, toutes choses, tout personnage, vivant ou mort, témoins de l’excellence universelle de notre civilisation occidentale. Abattre le beau pour imposer le laid.

Passons le fait que certaines  ont osé la comparaison de la Neuvième Symphonie à la « rage » d’un violeur impuissant, et passons le fait que son auteur, taxé d’élitisme, y a justement mis en musique les mots « Alle Menschen werden Brüder » (« Tous les hommes deviennent frères »). Plus près de chez nous, dans Le Génie lesbien nous prévient : « Les hommes – qu’elle assimile à des assaillants -, je ne regarde plus leurs films, je n’écoute plus leur musique. » Nous voilà rassurés, les doux tympans d’Alice ne seront plus offensés par ces mélodies hétéronormatives composées, il y a de cela plusieurs siècles, et nous sommes éminemment confiants qu’on reparlera encore de son pamphlet dans quelques siècles.

Terminons quand même sur une note positive avec cette citation de la sublime pianiste Hélène Grimaud, à l’occasion de la sortie de son dernier album, The Messenger : « En temps d’incertitude, l’humanité cherchera souvent les voies de moindre résistance. Je crois cependant que notre temps a besoin, comme l’appelait Rimbaud, d’une “musique plus intense”, véhiculant l’introspection et l’effort pour créer un espace pour vivre dans la vérité […] Mozart, Beethoven et Silvestrov peuvent nous aider à nous rappeler la beauté mélodieuse de l’harmonie. » Autre son de cloche, venant de cette virtuose qui se passionne pour le beau et les loups, à la sensibilité se situant à des années-lumière de la laideur progressiste et des hyènes féministes.

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 19:42
Partager cet article
Repost0
29 août 2020 6 29 /08 /août /2020 13:12

Le froussard et l'inconscient

ou comment on reconnaîtra plus tard ceux qui ont bien porté le masque.

Partager cet article
Repost0
29 août 2020 6 29 /08 /août /2020 11:06

 

 

Partager cet article
Repost0
18 août 2020 2 18 /08 /août /2020 08:52

Patrick Besson – Et si on modifiait le nom de nos rues ?

En réaction au déboulonnage de certaines statues, notre chroniqueur s'est amusé – et nous aussi – à rebaptiser les rues, places et autres jardins parisiens.

 par le | Le Point

 

Patrick Besson - Et si on modifiait le nom de nos rues ?

Square Alexandre-Ier- de-Yougoslavie (16e arrondissement de Paris) : jardins du Kosovo.

Rue d'Alger (1er) : rue du FLN.

Boulevard d'Algérie (19e) : avenue de l'Algérie-Indépendante.

Rue Jean-Anouilh (13e) : rue Bertolt-Brecht.

Pont de l'Archevêché (5e) : pont de la Mairie-de-Paris.

Rue Raymond-Aron (13e) : rue Jean-Paul-Sartre.

Rue de l'Aubrac (12e) : rue des Aubrac.

Boulevard Vincent-Auriol (13e) : boulevard Roger-Hanin.

Place Marcel-Aymé (18e) : place Albert-Camus.

Place Jacques-Bainville (7e) : place Albert-Mathiez.

Rue de Belgrade (7e) : rue de Sarajevo.

Rue de Bellechasse (7e) : rue de...

La suite pour les abonnés au Point :)

Partager cet article
Repost0
6 août 2020 4 06 /08 /août /2020 08:57
Partager cet article
Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 16:35

L’image contient peut-être : texte

Partager cet article
Repost0
15 juin 2020 1 15 /06 /juin /2020 09:28

L’image contient peut-être : dessin

Partager cet article
Repost0