Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 17:11

Tableau visible dans la basilique de Pontmain

L'apparition de la Vierge à Pontmain se situe dans le contexte de la guerre de 1870 contre la Prusse. Les armées françaises sont écrasées et Napoléon III s'est rendu aux Prussiens à Sedan. Le 12 janvier 1871, les Prussiens sont au Mans et progressent vers l'ouest en direction de Pontmain.

Outre les désordres liés à la guerre, une épidémie de typhoïde et de variole se déclenche. Dans la nuit du 17 janvier 1871, Pontmain est sous la neige et la Vierge apparaît revêtue de la robe que portaient les avocats du temps de saint Yves. Deux jeunes garçons, Eugène (12 ans) et Joseph Barbedette (10 ans), aident leur père à piler les ajoncs dans leur grange. Eugène sort de la grange pour « voir le temps ».

Récit tiré du site de la basilique de Pontmain : ICI

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2018 1 08 /01 /janvier /2018 19:43

 

Ils ne sont pas dans le récit de la Nativité fait par les Évangélistes, mais on les trouve dans divers écrits.

Au XIIIe siècle, Jacques de Voragine, dominicain et archevêque de Gênes, a puisé dans tous les textes classiques de la littérature religieuse du Moyen Âge ; leur bibliographie occupe presque trente pages de l'édition critique. On peut signaler en particulier les évangiles apocryphes de Jacques, de Nicodème, le Speculum historiale de Vincent de Beauvais, les œuvres des Pères latins Grégoire de Tours, saint Augustin, saint Jérôme et les Vitæ Patrum, Jean Cassien et de Pères grecs déjà traduits en latin comme saint Jean Chrysostome. Il s'est efforcé de ne pas recourir aux légendes de saints locaux.

Les artistes, et tout particulièrement les peintres s'en sont beaucoup inspirés à travers les siécles.

On trouve de nombreuses éditions de La Légende dorée, des livres de poche aux beaux albums illustrés.

 

Dites-le à vos amis...

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2018 7 07 /01 /janvier /2018 12:04

L'Adoration des mages, Rubens Musée du Louvre Vu ICI

Retrouvez l’Épiphanie et les Mages sur Petrus Angel

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2018 2 02 /01 /janvier /2018 00:03

Carmel Province Avignon-Aquitaine

Détail d'une peinture ... circulaire qui est ICI

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2017 7 31 /12 /décembre /2017 12:40

 

Le Musée du Louvre nous souhaite un joyeux Noël. Que fait la police de la laïcité ?

 
 
Musée du Louvre est à Musée du Louvre.

Nous partageons avec vous ce chef-d'oeuvre de Luca Giordano peint vers 1688 pour vous souhaiter un joyeux Noël ! Suivez ce lien pour en découvrir plus sur ce tableau : www.louvre.fr/oeuvre-notices/l-adoration-des-bergers-2

© RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle

 
             Retrouvons-nous sur Facebook !
Partager cet article
Repost0
30 décembre 2017 6 30 /12 /décembre /2017 18:58

Pour épater la galerie demain... Vous pouvez faire suivre...

 

Le 33e pape Sylvestre Ier tuant un dragon et ressuscitant ses victimes (Wikipedia)

 

31 décembre : Saint Sylvestre, pape.

Sylvestre, fils du prêtre Rufin, était un romain, mais ses origines sont obscurcies par toutes sortes de légendes. Sa mère, Justa, confia son éducation au prêtre Cyrinus. Il n’est pas douteux qu’il s’est bien conduit pendant la persécution de Dioclétien (284-305), ce qui lui a valu le titre de « très glorieux. » Il pratiqua l'hospitalité avec le plus grand courage en hébergeant un chrétien d’Antioche, Timothée, qui après avoir fait beaucoup de conversions fut décapité sur l'ordre du préfet de la ville, Tarquinius ; Sylvestre emporta le corps du martyre et, avec le pape Miltiade, il l'ensevelit près du tombeau de saint Paul, dans le jardin d'une pieuse dame, Théona. Tarquinius fit alors arrêter Sylvestre, le somma de livrer les biens de Timothée et d'apostasier. Sylvestre refusa et fut envoyé en prison d’où il fut libéré après que Tarquinius se fut étranglé avec une arête de poisson. Le pape Miltiade l'ordonna prêtre.

Elu à la succession de Miltiade, Sylvestre fut pape pendant près de vingt-deux ans (du 31 janvier 314 au 31 décembre 335) sous le règne de Constantin le Grand (306-337), gouvernant l’Eglise à l’époque où elle passait de la persécution au pouvoir ; cependant, il semble n’avoir joué qu’un rôle insignifiant dans les grands événernents en cours. Il eut la satisfaction de voir l'Eglise de Rome enrichie et embellie par les largesses impériales auxquelles on doit de grands édifices comme la Basilique Constantinienne (plus tard Saint-Jean-du-Latran) avec son baptistère, et les basiliques Saint-Pierre et Saint-Paul.

Le pape Sylvestre organisa parfaitement le service des pauvres. Un évêque de Pamphilie, Luphronius ou Euphrosynus, vint à Rome ; ses discours et ses gestes donnèrent à Sylvestre l'occasion de divers règlements : il prescrivit aux prêtres et aux diacres de porter le colobium, tunique flottante et sans manches ; il ordonna de remplacer le nom des dieux que portaient les jours par les numéros des féries, il fit des dimanches et des jeudis des jours de fête, des mercredis, vendredis et samedis des jours de jeûne. Aux Grecs qui s'étonnaient de cette ordonnance, il rétorqua que le jeudi était le jour de l'Ascension et de l’institution de l'Eucharistie et que, puisque chaque dimanche commémorait la Résurrection, chaque samedi devait rappeler le séjour du Christ au tombeau.

Saint Sylvestre mourut à un âge avancé et fut enterré dans le cimetière de Sainte-Priscille sur la Via Salaria (31 décembre 335).

 

Vu ICI

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2017 3 27 /12 /décembre /2017 20:59

 

 

Aujourd'hui, lors de l'audience générale, le pape François a rappelé cette évidence :

Cq5dam.web.800.800"Frères et sœurs, je m’arrêterai aujourd’hui à la signification de la fête de la Nativité du Seigneur. A une époque où nous assistons à une sorte de dénaturation de Noël, il faut dire que c’est la naissance de Jésus qui est le vrai Noël, sans Jésus ce n’est pas Noël ! A travers l’annonce de l’Eglise, comme les bergers de l’Evangile, nous sommes guidés pour trouver la vraie lumière, celle de Jésus qui se révèle de façon surprenante : il naît d’une pauvre jeune fille inconnue, qui le met au monde dans une étable, avec la seule aide de son mari. C’est ainsi que le Fils de Dieu se présente encore à nous aujourd’hui : comme le don de Dieu pour l’humanité qui surgit dans la nuit et dans la torpeur du sommeil, alors que souvent l’humanité préfère demeurer dans l’obscurité et ne pas changer ses habitudes erronées. Par l’incarnation de son Fils, Dieu nous a ouvert le chemin d’une vie nouvelle, fondée sur l’amour et non sur l’égoïsme. A Noël, l’histoire humaine a été visitée par l’histoire de Dieu. Avec les petits, les méprisés, Jésus établit une amitié qui continue dans le temps et nourrit l’espérance d’un avenir meilleur. Avec eux, Dieu veut construire un monde nouveau où il n’y aura plus de personnes rejetées, maltraitées, indigentes. En ces jours de fête, ouvrons notre esprit et notre cœur pour accueillir cette grâce."

Michel Janva

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2017 2 26 /12 /décembre /2017 16:58

 

La simplicité est le propre des grands. S’il en était besoin, cette fresque de Fra Angelico [Moine dominicain florentin du XVè siècle (1400-1455).] en serait la parfaite démonstration. Le propos de ce chef d’œuvre, qui se trouve sur les murs de la chapelle Nicolas V au Vatican, est d’illustrer la vie de saint Etienne, premier martyr chrétien.

La vie de saint Etienne, se déroule en images sous nos yeux, telle une bande dessinée, en six petites scènes réparties sur trois fresques. Nous ne sommes pas en présence d’un art savant, destiné aux érudits, mais d’une volonté d’apologétique par l’image ; la vie de saint Etienne est dessinée pour l’enseignement du peuple et doit pouvoir être comprise et être capable de toucher même la partie de ce peuple qui ne sait pas lire. Ces œuvres d’art aux murs des chapelles, commandées par l’Eglise qui se faisait ainsi à la fois apôtre et mécène, permettaient de mémoriser en images ce que l’on avait entendu dire en chaire. L’art suscité par le christianisme est un art pédagogique. Les plus beaux passages de l’Ecriture sainte ou de la vie des saints sont mis à la portée de tous. Les fidèles, comme les clercs, pouvaient ainsi méditer sur la vie idéale du chrétien, devant aller parfois jusqu’au sacrifice de sa vie.

L’éclat et la fraîcheur des couleurs de ces fresques sont remarquables. Ils n’ont pas bougé depuis le milieu du XVè siècle. D’autres chefs-d’oeuvre, beaucoup plus récents, ne peuvent pas en dire autant. Que l’on songe, par exemple, aux tableaux de Léonard de Vinci qui « goudronnent » tragiquement. Il faut toujours garder à l’esprit que nous avons affaire ici à une technique de peinture qui exige de l’artiste une très grande virtuosité d’exécution. Il faut peindre avant que l’enduit ne sèche, il n’y a pas de retouche possible

La suite sur le site Ichtus...

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2017 1 25 /12 /décembre /2017 22:12

Résultat de recherche d'images pour "gerrit van honthorst nativité"

ICI 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2017 5 22 /12 /décembre /2017 09:18

 

Sanctuaire de Lisieux
Exposition des reliques des saints de Lisieux.
    Le diocèse de Lille accueille jusqu’au dimanche 7 janvier les reliques de sainte Thérèse de Lisieux et de ses parents, les époux Martin. L’occasion de revenir sur leur signification pour les chrétiens et le fabuleux témoignage de foi et d’amour que nous livre la vie de cette sainte.

« Je voudrais parcourir la Terre, prêcher ton nom, mais ô mon Bien-Aimé, une seule mission ne me suffirait pas, je voudrais en même temps annoncer l’Évangile dans les cinq parties du monde et jusque dans les îles les plus reculées… non seulement pendant quelques années. Je voudrais être missionnaire mais je voudrais l’avoir été depuis la création du monde et l’être jusqu’à la consommation des siècles. » Ces paroles sont celles que sainte Thérèse a adressé à Jésus dans ses prières. Si elle n’a pas voyagé de son vivant, sa lumière a rayonné par-delà les océans. « Les reliques de sainte Thérèse ont commencé à voyager en 1944 lorsqu’elle a été nommée patronne secondaire de la France, commence dans un sourire sœur Monique-Marie, responsable des voyages des reliques de sainte Thérèse de Lisieux. Après la victoire de 1945, un tour du reliquaire a été organisé à travers les diocèses de France afin de la remercier pour la paix ».

Une soixantaine de pays visités

En 1997, année du centenaire de la mort de Thérèse de Lisieux, le recteur de l’époque décide d’organiser un voyage des reliques dans trois grandes villes de France : Paris, Lyon et Marseille. « À l’époque, beaucoup de gens craignaient que cet événement soit un flop. Des reliques au XXsiècle vous imaginez, s’amuse sœur Monique-Marie. Et pourtant le succès fut immédiat ! » Aujourd’hui, les reliques de sainte Thérèse de Lisieux et de ses parents, les époux Martin, ont traversé une soixantaine de pays sur les cinq continents.

Depuis le 6 décembre et jusqu’au 7 janvier, elles sillonnent le diocèse de Lille. « L’enjeu de la venue de ces reliques est triple : honorer les familles – les reliques de sainte Thérèse sont accompagnées de celles de ses parents, parler aux jeunes – elle est entrée au carmel à l’âge de 15 ans, et faire de nos paroisses des paroisses missionnaires, sainte Thérèse étant la patronne des missions », détaille le père Xavier Behaegel responsable de la pastorale des jeunes à Lille et l’un des organisateurs de l’événement.

 

La suite de l'article

 Agnès Pinard Legry | 21 décembre 2017

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2017 6 02 /12 /décembre /2017 17:05

 

Petrus Angel en parlait déjà ICI in 2007.

 

" La nouvelle traduction du « Notre Père » entrera en vigueur le dimanche 3 décembre. Nous ne dirons désormais plus « ne nous soumets pas à la tentation », mais « ne nous laisse pas entrer en tentation ».

Comment en est-on arrivé là ?

Le texte grec de Mt 6, 13 et Lc 11, 4 est particulièrement difficile à traduire. L’ancienne traduction « ne nous soumets pas à la tentation », en usage depuis 1966, pouvait laisser entendre que Dieu puisse nous soumettre à la tentation. Or, Dieu ne nous soumet pas à la tentation, il ne nous incite jamais au mal. Comme on peut le lire dans l’Ecriture : « Dans l’épreuve de la tentation, que personne ne dise : “Ma tentation vient de Dieu”. Dieu, en effet, ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne » (Jc 1, 13).

La suite sur Hozana ...

Prier le Notre Père avec saint Thomas d'Aquin

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2017 3 01 /11 /novembre /2017 22:20
Partager cet article
Repost0
19 octobre 2017 4 19 /10 /octobre /2017 17:37

 

Récite ton chapelet, dit Dieu, et ne te soucie pas de ce que raconte tel écervelé : que c’est une dévotion passée et qu’on va abandonner.

Cette prière-là, je te le dis est un rayon de l’Évangile : on ne me le changera pas. Ce que j’aime dans le chapelet, dit Dieu, c’est qu’il est simple et qu’il est humble. Comme fut mon Fils. Comme fut ma Mère.

Récite ton chapelet : tu trouveras à tes côtés toute la compagnie rassemblée en l’Évangile : la pauvre veuve qui n’a pas fait d’études et le publicain repentant qui ne sait plus son catéchisme, la pécheresse effrayée qu’on voudrait accabler, et tous les éclopés que leur foi a sauvés, et les bons vieux bergers, comme ceux de Bethléem, qui découvrent mon Fils et sa Mère...

Récite ton chapelet, dit Dieu, il faut que votre prière tourne, tourne et retourne, comme font entre vos doigts les grains du chapelet. Alors, quand je voudrai, je vous l’assure, vous recevrez la bonne nourriture, qui affermit le cœur et rassure l’âme.

Allons, dit Dieu, récitez votre chapelet et gardez l’esprit en paix. 

 

Charles Péguy (1873-1914), Poète et écrivain français

 

Découvrir plus sur mariedenazareth.com 
Charles Péguy (France 1873-1914)   
 

                                                   Résultat de recherche d'images pour "PEGUY chapelET"

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 23:19

extrait de M. et le 3e secret, de Pierre Barnérias

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 08:36

 

 

Voir la version en ligne

 

 

4 OCTOBRE - SAINT FRANCOIS D'ASSISE

 

 

 

PRIERE

 

« Seigneur, dans le silence de ce jour naissant, je viens vous demander la paix, la sagesse et la force. Je veux regarder aujourd'hui le monde avec des yeux remplis d'amour ; être patient, compréhensif, doux et sage ; voir vos enfants au-delà des apparences, comme vous les voyez vous-même, et ainsi, ne voir que le bien en chacun. Fermez mes oreilles à toute calomnie, gardez ma langue de toute malveillance et que seules les pensées qui bénissent demeurent en mon esprit. Que je sois si bienveillant et si joyeux que tous ceux qui m'approchent sentent votre puissance et votre présence. Revêtez-moi de votre beauté, Seigneur, et qu'au long du jour je vous révèle. Ainsi soit-il. »

Saint François d'Assise (1182-1226)

 

 

Pour prier avec saint François d'Assise, cliquez !

 

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 21:10

 

  • 5ème Apparition de Notre Dame à Fatima.

A la 5ème apparition, le 13 Septembre, environ 30 000 fidèles sont présents, ainsi que de nombreux malades. L'immaculée Conception annonce pour le mois suivant, la venue de Saint Joseph avec l'enfant jésus.

Pour en savoir plus

Résultat de recherche d'images pour "13 septembre 1917 fatima"

Partager cet article
Repost0
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 07:52
St Maximilien Kolbe, martyr († 1941)


SAINT MAXIMILIEN-MARIE KOLBE 
Prêtre, apôtre de l'Immaculée Conception et martyr 
(1884-1941)

        Raymond Kolbe naquit à Pabianice, en Pologne, petite cité alors dépendante de la Russie des Tsars. Doué d'un naturel vif, spontané et têtu, il lui arrivait souvent de mettre la patience de sa maman à l'épreuve. À l'âge de dix ans, un jour qu'il s'adressait à sa Mère du ciel après une nouvelle étourderie, la Vierge lui apparut et lui présenta deux couronnes, une blanche et une rouge, symbolisant la pureté et le martyre. Comme elle l'invitait à choisir, sa générosité le poussa à choisir les deux. Dès ce moment, le privilégié de Marie prit cette généreuse décision : « Je deviendrai meilleur de jour en jour. » Et en effet, le petit Raymond ne fut plus le même. L'élu de la Vierge rêvait déjà du martyre et en parlait avec effusion : Marie avait canalisé cette énergie bouillonnante.

        À l'âge de treize ans, Raymond entre au couvent St-François, à Lemberg, et y fait profession sous le nom de Maximilien-Marie. En 1912, il sort de Russie déguisé en paysan, poursuit ses études à l'université Grégorienne de Rome, et fonde la Milice de l'Immaculée qui constituera l'idée et l'œuvre maîtresse de toute sa vie. Les sept premiers Chevaliers d'avant-garde se consacrent à Marie Immaculée le 17 octobre 1917. Ces dévoués serviteurs de la Vierge affronteront tous les ennemis de Dieu et de l'Église, particulièrement les partisans de la franc-maçonnerie en Italie, en Pologne, et dans le monde entier.

        L'apostolat extérieur du Père Kolbe débute en Pologne, en janvier 1922, par la fondation du mensuel intitulé : Le Chevalier de l'Immaculée. En 1930, saint Maximilien-Marie part implanter une seconde Cité de Marie au Japon, près de Nagasaki. Deux ans plus tard, les Indes reçoivent le missionnaire de la Vierge dont le labeur demeure apparemment infécond à cause de sa santé ruinée par la tuberculose. Rappelé en Pologne où il doit reprendre la direction de sa première Cité, le Père Kolbe continue de se dépenser à la cause du règne de Marie avec un quart de poumon seulement. Son action évangélisatrice embrasse tous les moyens d'apostolat : la parole, la diffusion de milliers de médailles miraculeuses, la presse, le cinéma, le théâtre, la radio, l'avion, etc. « Mais par-dessus tout, disait-il à ses frères, le bon exemple, la prière, la souffrance voulue par amour, voilà l'action par excellence. Notre plus grande mission est de montrer dans la vie pratique ce que doit être le Chevalier de l'Immaculée. »

        La deuxième guerre mondiale le trouve à la tête de la plus importante organisation catholique de publications dans toute la Pologne. Avec une patience et une soumission aussi héroïque qu'admirable, saint Maximilien-Marie Kolbe accepta l'entière destruction de son œuvre par les Nazis. Condamné aux travaux forcés dans le camp de mort d'Auschwitz, il fut un rayon de soleil pour les prisonniers. En 1941, la veille de la fête de l'Assomption le Saint mourut dans le bunker de la faim, après avoir offert sa vie pour sauver celle d'un père de famille condamné à mort.

        Voici, glanée dans ses écrits spirituels, sa recette de sainteté : « v égale V. C'est la formule qu'il donne et explique longuement. En peu de mots, elle signifie : « Si je veux ce que Dieu veut, je serai un saint. »

Lu sur Per Ipsum

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 10:02

 

  • le 18 juillet 1830 : apparitions de Notre Dame à Sainte Catherine Labouré en la chapelle Notre-Dame-de-la-Médaille-miraculeuse de la rue du Bac.

De juillet à décembre 1830 sœur Catherine, jeune "novice" des Filles de la Charité, reçoit l'immense faveur de s'entretenir trois fois avec la Vierge Marie. Catherine Labouré raconte que ce jour en la Saint-Vincent, elle est réveillée par un petit enfant qui lui dit :

« Ma sœur, tout le monde dort bien ; venez à la chapelle ; la Sainte Vierge vous attend. »

Croyant rêver, Catherine se lève, s'habille et suit l'enfant « portant des rayons de clarté partout où il passait ». Arrivée à la chapelle, Catherine entend bientôt « comme le froufrou d'une robe de soie ». La Sainte Vierge est là, resplendissante, et lui parle pendant deux heures, lui confiant que Dieu a une difficile mission pour elle.

« Venez au pied de cet autel. Là, les grâces seront répandues sur toutes les personnes qui les demanderont avec confiance et ferveur.»

Cf. les chroniques du 6 juin et du 27 novembre. ICI

 

M

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 08:16

 

C'est sur le Mont Carmel que le prophète Élie avait confondu les prêtres de Baal et ramené le peuple d’Israël à adorer le Dieu vivant. La tradition ajoute que dans le petit nuage annonciateur de la fin de la sécheresse, Saint Elie avait eu une visions mystique de la Vierge qui apporterait au monde le Sauveur et que depuis lors des fils spirituels d'Elie menaient sur la sainte montagne une vie conjuguant érémitisme et vie communautaire. Au temps des croisades, ces ermites se constituèrent en véritable ordre religieux, recevant une règle du Patriarche de Jérusalem : ce sont les Carmes, voués à la vie contemplative sous le patronage de la sainte Mère de Dieu. La conquête de la Terre Sainte par les musulmans contraint les Carmes à trouver refuge en Occident.

 

D’origine anglaise, Saint Simon Stock (+ 1265) était supérieur général de l’Ordre des Frères de Notre-Dame du Mont Carmel à ce moment où, fuyant la Terre Sainte, les moines vinrent s'implanter en Europe. Profondément dévot à la Vierge Marie, dans la nuit du 16 juillet 1251, il fut favorisé d'une vision de cette Mère bénie au cours de laquelle elle lui remit le scapulaire en disant : « Voici le privilège que je te donne, à toi et à tous les enfants du Carmel. Quiconque meurt revêtu de cet habit sera sauvé. »

 

C'est le 16 juillet 1858 que la Vierge Immaculée apparut à Sainte Bernadette pour la dernière fois dans la grotte de Lourdes : elle ne portait pas ce jour-là la robe blanche ceinte de bleue, mais la livrée du Carmel et Bernadette dira : “Jamais je ne l'avais vue aussi belle!“. A Fatima également, lors de l'apparition du 13 octobre 1917, au cours du miracle du soleil, Notre-Dame se montra aux trois enfants revêtue de l'habit du Carmel, pour évoquer les mystères glorieux du Saint Rosaire. En ce 150ème anniversaire de la dernière apparition de Notre-Dame à Lourdes, invoquons avec confiance notre Maman céleste avec ces mots :

 

Vierge Immaculée, Marie,

Lumière et Gloire du Mont Carmel,

Jetez sur moi un regard de bonté,

Et gardez-moi sous Votre protection maternelle.

Fortifiez ma faiblesse par Votre puissance,

Et dissipez par Votre lumière

Les ténèbres de mon cœur.

Augmentez en moi la Foi,

L'Espérance et la Charité.

Ornez mon âme de toutes les vertus

Afin qu'elle devienne de plus en plus

Chère à Votre Divin Fils.

Assistez-moi pendant la vie,

Consolez-moi par Votre présence

A l'heure de la mort,

Et présentez-moi à la Sainte Trinité,

Comme Votre enfant,

Afin que je puisse Vous louer,

Et Vous glorifier éternellement

Dans le Ciel.

Ainsi soit-il!

 

Publié dans : Prier avec nous, De Maria numquam satis |le 15 juillet, 2008

 

Vu sur le site Sur le pas des saints.

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 22:48

Saint Henri II

Empereur d'Allemagne (972-1024)

Henri, surnommé le Pieux, appartenait à la famille impériale des Othons d'Allemagne, qui joua un si grand rôle au moyen âge. Touché d'une grâce spéciale de Dieu, il fit, jeune encore, un acte de hardiesse que lui eût dissuadé la prudence humaine, en promettant à Dieu de ne s'attacher qu'à Lui et en Lui vouant la continence perpétuelle. Héritier du royaume de Bavière par la mort de son père, il se vit obligé de prendre une épouse, pour ne pas s'exposer à la révolte de son royaume ; le choix du peuple et le sien se porta sur la noble Cunégonde, digne en tous points de cet honneur. Elle avait fait, dès son adolescence, le même vœu que son mari.

Henri, devenu plus tard empereur d'Allemagne, justifia la haute idée qu'on avait conçue de lui par la sagesse de son gouvernement ainsi que par la pratique de toutes les vertus qui font les grands rois, les héros et les Saints. Il s'appliquait à bien connaître toute l'étendue de ses devoirs, pour les remplir fidèlement, il priait, méditait la loi divine, remédiait aux abus et aux désordres, prévenait les injustices et protégeait le peuple contre les excès de pouvoirs et ne passait dans aucun lieu sans assister les pauvres par d'abondantes aumônes. Il regardait comme ses meilleurs amis ceux qui le reprenaient librement de ses fautes, et s'empressait de réparer les torts qu'il croyait avoir causés.

La suite...

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 22:40
  • 13 Juillet 1917 : 3ème Apparition Fatima.

Le vendredi 13 Juillet, la Vierge Marie apparaît à Lucie et ses cousins comme les autres fois. 5000 personnes assistent à cet événement, à la Cova da Iria. Notre Dame s'adresse, comme à chaque apparition à Lucie : "Je veux que vous continuiez à dire le chapelet tous les jours en l'honneur de Notre Dame du Rosaire, pour obtenir la fin de la guerre et la paix du monde". Au cours de cette apparition, la Vierge Marie annonce également 3 nouvelles prophéties qui restent à l'époque les secrets de Lucie. Deux de ces secrets sont divulgués en 1942, le troisième en l'An 2000. (Cf. chronique du 13 mai, 13 juin, 19 aout, 13 septembre, 13 octobre).

Au cours de l'apparition du 13 juillet 1917, Notre-Dame parle pour la première fois des premiers samedis du mois en révélant aux petits voyants : « Je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis du mois. »

La suite...

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 22:07

 

homélie pour la fête de St Benoît - dom Jean Pateau père abbé de Fontgombault

 

« Oui, c’est un grand mystère que celui de la vie monastique. On y trouve Dieu sous les traits d’un Abbé et de frères, par lesquels nous allons à lui. »

dom Edouard Roux

Priez donc, chers amis, pour que de nombreux jeunes entendent l’appel de notre belle vocation et y répondent. Priez aussi pour que les moines que vous aimez et soutenez, à l’école de Marie et de saint Benoît, ratifient par leur vie le Fiat, le « Oui », de leurs professions et de leurs promesses.

dom Jean Pateau osb+

Partager cet article
Repost0
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 11:15
 
  • le 24 juin: nativité de saint Jean-Baptiste.

La fête de Saint-Jean-Baptiste est aussi la fête nationale des Canadiens-français depuis 1834, lors de la création de la Société Saint-Jean-Baptiste. Jean le Baptiste est décrété patron des Canadiens-français en 1908 par le pape Pie X. En 1977, sa fête devient la fête nationale du Québec.

Saint Jean-Baptiste est né en Judée quelques mois avant Jésus-Christ. Il est fêté en Occident le 24 juin. Saint Jean le Baptiste, personnage de l'Ancien et du Nouveau Testament, est le prédicateur qui annonce la venue de Jésus-Christ. C'est aussi son cousin et le prophète qui le baptise sur les bords du Jourdain, après l'avoir désigné comme «l'agneau de Dieu», et lui avoir donné ses propres disciples Voir chronique du 24 février, comme beaucoup de saints de l'époque du Christ, c'est en France que repose une partie du corps de son cousin.

 

Lu dans le salon beige

Partager cet article
Repost0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 09:12

 

John Ronald Reuel Tolkien écrivait à ses enfants : De l’obscurité de ma pauvre vie, si remplie de frustrations, je place devant toi l’unique grande chose à aimer ici-bas : le Saint-Sacrement. J’en suis tombé amoureux dès le début et par la miséricorde de Dieu n’ai jamais renoncé à cet amour. (…) Pour moi, il n’y a que cet incessant et silencieux attrait du Tabernacle et ce sentiment d’une faim dévorante (…) Je prie sans cesse pour vous tous, afin que le Médecin (ainsi était appelé le Christ en vieil anglais) me guérisse de toutes mes défaillances et qu’aucun de vous ne cesse de s’écrier : « Benedictus qui venit in nomine Domini.- Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. »

(Lettres, n° 43 à son fils Michael, 6-8 mars 1941, et n° 250 au même, 1er novembre 1963)

Lu ICI, dans l'homélie du Père Abbé de Fontgombault.

 

Résultat de recherche d'images pour "lettres  Tolkien"

Partager cet article
Repost0
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 23:10

Image associée

par Giotto

 

« La Pentecôte » de l'Évangile selon les Actes des Apôtres (Ac 2,1-4)

« Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu, quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient. Ils virent apparaître des langues qu'on eût dites de feu; elles se partageaient, et il s'en posa une sur chacun d'eux. Tous furent alors remplis de l'Esprit Saint et commencèrent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer ». 

Source

Partager cet article
Repost0